Egypte cosmologique
Tableau final du Livre des Portes montrant la renaissance hors du Noun
du dieu solaire sous la forme d'un scarabée (relief du sarcophage de Sethi Ier)




Il existe parfois voire souvent une multitude de petits pincements titillant

largués comme une marée électro-magnétique sur les rives du cœur.

L'arrivage du picotement se fait plus ou moins brutal et pressé, sans prévenir.

Mais au bout du compte, le navire de petites douleurs piquées

repart en haute mer, parmi les vagues tripantes, parfumées, insufflées

au détour par les spires d'un splif lancé à l'eau.

La bouée de sauvetage, c'est le joint d'arrimage, sinon c'est la noyade.

On devient endolori, le cerveau endormit, les mains froides et humides,

les poumons cherchant de l'air pur parmi les volutes de fumée droguées.

La lutte est sèche comme la toux du fumeur, le combat s'emmêle,

les yeux se démêlent au devant du paysage et du temps

qui passent et repassent sans cesse.

Tout semble durer, éternel, immortel même.

Volonté en perdition. Save Our Soul.

Chaque soir, j'aperçois dans le quai de mes brumes

le Titanic majestueux, trop sûr de lui.

Cette fois coulera ou coulera pas.

Le Titanic c'est moi.

badigeon
gauche left fleche ancre haut droite right fleche

ligne de basse