Revenir en Haut


 _ L'enseignement de l'Arbre Maître _ mario mercier 


« Ce miroir d'eau me fait songer à quelque éclat de conscience tombé de l'esprit d'un dieu de la nuit et matérialisé ici. La lune en est son centre d'attraction, oeil réfractant le regard de lumière du soleil, mais demeurant aveugle cependant. Que de voyances l'on pourrait faire dans une telle flaque d'eau, et que de rêveries aussi !»
« Je me suis toujours demandé lequel est le plus vivant, l'être ou son reflet ?»
p20
« Tout aspirant au rêve doit apprendre d'abord à s'arrondir intérieurement s'il ne veut pas se faire déchirer par les aspérités de la réalité.»
« Alors son esprit rendu semblable à un galet, pourra se faire rouler par la mer du rêve.»
p21
« Je dois aussi me tenir au delà de mon corps, et par ce recul de moi-même je pourrai maintenir ma peur à distance, car la peur physique n'a rien à voir avec la peur de l'esprit...pour l'esprit il n'y a qu'une chose qui puisse l'atteindre : le néant.» p28

p31 L'Arbre à l'intérieur de la poitrine est plus vaste que le monde. Les seins chez la femme sont les fruits de l'Arbre. Chaleur du fruit qui bat = le coeur d'où viennent les dons
« Le fruit qui bat... est fait d'une sorte de lumière durcie en chair. C'est aussi une lampe dont la pointe de la flamme est tournées vers la terre : le souffle en est l'huile et le sentiment la mèche.» p32arbre réseau racine
« Et être vivant, c'est traverser tous les mouvements de la pensée pour aller se tenir au centre de son immobilité, là où sourd ce point de lumière détenteur de toute l'énigme du mystère de la vie. Si par ta propre lumière tu peux toucher à cette autre lumière, alors ta puissance d'être retentira pendant longtemps à travers l'univers.» p38
« Par ton imagination passe le savoir des mondes et la lumière de l'Esprit. L'imagination, c'est la force qui met en image tout ce qui vit au-delà de toi-même. Par elle, tu peux tout construire, tout défaire.» p47
L'imagination est « comme une lumière humide que la pensée peut modeler à volonté.» p48

Le désir est une ligne de force en mouvement.
« L'arbre qui marche (l'homme) est l'ensemble de tous les désirs qui existent : c'est pour cela qu'il est aussi pierre, insecte, animal, arbre, esprit, feu, terre, eau, lumière, nuit, vent, éclair et chacun d'eux rêve en lui, par lui, à travers lui des rêves d'accomplissement, de perfection. C'est ce qui fait la force et la faiblesse des arbres qui marchent - faiblesse quand ils empêchent l'âme de ces désirs devenus leur corps, leur sang, de s'exalter, faiblesse aussi quand ils empêchent leur esprit de rêver leur puissance. Car rêver sa puissance, c'est la dérouler dans l'espace pour féconder les mondes.
Mais le plus fort des désirs que l'homme porte en lui, le désir des désirs est de retrouver en lui la lumière qui chante ; mais cette lumière a besoin de passer par lui pour devenir féconde, car c'est elle qui fait le corps des dieux.»
p53

Chanter la puissance en dedans de soi et le faire tourner dans son corps pour qu'elle traverse et dilate les espaces intérieurs.
« Et je me vois au dessus de moi comme penchée sur un puits et cherchant mon chant comme on cherche un reflet dans l'eau noire de sa profondeur.» p63
« Laisse chanter ton Dieu intérieur, sa voix s'amplifiera en passant par la tienne, laisse le chanter." p64

Le corps, cocon vibratoire d'un son.
« Le premier son de toi-même, le son qui a fait cette note de chair que tu es, le son de l'origine, père de tous les sons, le son de vie, de ta vie, c'est cela que tu dois faire sortir de toi.» p65
« Il faudra que tu le chantes souvent, ce chant de ta puissance... car maintenant que tu as mis au monde le Dieu de toi-même, tu dois le nourrir du lait de ta voix.» p67

Regard fait du feu du coeur et de l'esprit.
+ autre oeil en dedans de soi, tourné vers l'autre côté.
« Ton âme n'est que l'idée de l'éclat du Grand Oeil qui flambe de tous les regards, et chacun d'eux construit d'autres yeux qui sont comme autant de mondes dont les regards construisent encore d'autres yeux...» p79
« La terre est un oeil qui rêve plus qu'il ne voit. Son regard est bleu, il est l'air que l'on respire. Le soleil est un oeil qui voit et son regard en est la lumière que l'on reçoit.» p79

« Donner, c'est faire chanter ton fruit qui bat dans le fruit de l'autre.» p102

« L'amour des couples n'est pour la plupart qu'un simulacre inconscient de la recherche de la divinité en l'autre, plus que de son éveil, car malheureusement trop d'intérêts passionnels sont en jeu. Pourtant la divinité en soi a besoin de retrouver et d'aimer la divinité en l'autre, et réciproquement. L'amour... est ce besoin vital de réveiller son dieu intérieur à travers le dieu de l'autre, de les unir et de les exalter en une essence commune. L'amour vrai est un mariage de divinités.»
« Aimer, c'est rendre et se rendre libre.»
p106

« Un rêveur est un élu car il est transparent et c'est à travers sa transparence que rêvent les mondes.» p111
L'homme univers est « un rêveur qui sait rêver avec le monde», à travers lui peut tout rêver, « il vit de la lumière des rêves du monde et fait vivre ses mondes de cette lumière.» p112
« Un bon rêveur est un bon buveur d'univers.»
Tout bon rêveur est femme en son âme. p113

Homme univers. « Dans mon sexe tout le feu de vie du monde, empire sacré de la 'serpente' du désir et que ma pensée doit maintenir à sa place. arbre sacré yggdrasilEt mon corps, une étoile, avec ses membres pour rayons. Et mes cheveux des courants de vents. Et mon crâne l'oeuf du monde, et mes oreilles les pavillons de l'air. Et ma langue le poisson sonore de la caverne de ma bouche.» p114

« Il faut que je revive mon rêve, que je lui donne une double réalité, car revivre un rêve à l'état de veille, c'est faire passer les pouvoirs de l'autre vie en celle-ci et réciproquement.» p116

« Quand on parle avec son coeur, on se sert de son feu qu'exacerbe le souffle de l'émotionnel. Dans la parole d'âme, il n'y a plus de distance car parler avec l'âme, c'est déjà parler avec l'autre, à travers tout son être. Parler à l'âme, c'est parler à l'infini en soi.» p117

« ô mon âme, tu es arbre, arbre de l'univers, arbre aux racines de lumière, arbres aux fruits d'éclairs.» p121

p122 âme immensité, lien de passage de la grande voix universelle.

« La vie est un parfum qui vient bien avant la fleur et demeure bien après le fruit.» p127
« Quand tu manges un fruit, tu manges du rêve de l'arbre qui à rêver ce fruit à travers le rêve éphémère de la fleur. Ce fruit est aussi fait du rêve de la lumière du soleil, de la lune, du rêve de l'eau, de l'air, du feu, des saisons, de la nuit. Et tous ces rêves tu as besoin de les faire passer à travers toi pour qu'ils s'exaltent en toi et amplifier ton propre rêve.» p129

« Sache que le rêveur est celui qui manges des mondes et boit de l'esprit pour en faire d'autres mondes et encore de l'esprit.» p130

« La vision, c'est la fleur du rêve.» p133
« Se laisser aller à n'être que "des yeux" qui ne cessent de s'agrandir et de s'emplir du rêve de mon arbre qui s'exalte dans le miroir de la lumière de la lune. Et ce miroir qui ne reflétera jamais aucune femme développe en moi cet état de rêve dont on aurait encore tant à dire et à rêver, car rêver n'est ce pas aussi se nourrir de l'immortelle mémoire de l'univers ?» p134

p145 Présence d'un diamant ou pierre précieuse dans le poitrine des arbres qui marchent. diamant = rêve de joie de ton âme, don sacré, forme lumineuse et limpide des instants d'amour

p151 Sel = aspect cristallisé de l'âme féminine de la terre. Cinabre = son sang, sang d'âme

« Ce petit peuples d'élémentaux (gnomes, fées, lutins, nymphes, démons) nous permet de nous dilater. Il donne à l'homme le sens de la fête et de l'ivresse car ils sont l'expression de la joie de vivre de la terre.» p154

« Ton esprit est une musique dont les pensées sont les notes. Les clefs de toutes ses notes se trouvent dans la lumière. Le soleil est un maître musicien et les étoiles des chanteuses.» p161

p 175 Le feu comme l'habit vivant de l'Esprit.
p 176 Le grand mystère : « L'homme est un feu qui pense »
« C'est ton corps qui s'éteindra car il est son combustible (au feu) mais les flammes continueront à brûler dans un autre espace car elles sont la substance de l'Esprit et l'Esprit ne meurt jamais.
Cet espace est un autre toi-même. Ce que tu appelles la mort n'est qu'un déplacement d'espace, un changement d'orientation de ton angle de vision. La mort, c'est un tour de clef.»


p 187 Le mot est un dieu ou un démon avec un pouvoir.
« Quel charme en vérité que le pouvoir du mot quand il est aimé dans son essence et prononcé dans sa puissance.»

« C'est en fixant le nuit que l'on peut éclairer ses profondeurs.»

« La volonté est le meilleur vin de toi-même dont un dieu qui habite ta poitrine aime à s'enivrer. C'est un dieu de feu et il s'appelle Enthousiasme. Quand il est ivre de ce vin là il devient étrangement lucide et sa lucidité est une force que rien ne peut émousser.»
Volonté = monture à maîtriser pour traverser les mondes et monter jusqu'aux étoiles.
« La volonté est une femme qui ne peut aimer et servir que si elle est aimée avec fidélité.»p207


M. MERCIER, L'enseignement de l'Arbre Maître, Albin Michel, 1986.




gauche left fleche ancre haut droite right fleche

ligne de basse