picasso


N'as-tu jamais pensé que ton bras était dans le pénombre

un serpent aveugle dont le reste du corps passe

au travers de l'abdomen, dans ton ventre, jusqu'à son bas,

l'extrémité phallique et glandulaire qui s'agite et siffle parfois

lorsqu'elle touche sa proie.

Pointé vers le ciel, sa tête tourne tel un fou qui regarde avidement

comme pour le piquer, le saisir, le monde autour et hors de lui.

Je sais à présent où est la tête et où est la queue,

ses yeux et sa langue sont sur mon visage.

badigeon
gauche left fleche ancre haut droite right fleche

ligne de basse